Une journée sans connexion et c'est le drame

Non je ne parle pas de mon addiction avérée au web mais de ma "veille" technologique : une journée sans me connecter à l'Internet et je retrouve 128 courriels, 68 twitts (je ne follow que 5 personnes et c'est bien heureux) et 601 articles dans mes flux.

Je ne suis pas parti en vacances cette année, je n'ose imaginer si je m'était octroyé 5 jours sans connexion. Ceci étant, c'est la rentrée, pendant la période estivale, c'était plus calme.

Mais le pire dans tous cela, c'est que ça me fais presque plaisir. Maso vous dites ? Euh...

Haut de page